Speed Review V.O. Justice League 39 (Sans Spoilers)

image

L’arc Amazo virus se termine ici!! Découvrez comment les héros non infectés et immunisés font face aux pseudos zombies bourrés de pouvoirs, Puis ragez à fond à la fin en constatant que vous auriez pu faire l’économie de vingt euros en vous épargnant cette ode au néant!!

image

Ce numéro n’est en soi pas réellement une catastrophe, il y a même de très bons moments, mais sur la durée cet arc aura surtout brillé par sa médiocrité. Je ne comprends pas vraiment les choix de JOHNS dans ce récit, pourquoi introduire power ring pour au final la mettre K.O. d’emblée et nous faire bouffer de la trinité à en vomir?? Qui plus est une trinité caractérisée n’importe comment.

image

Pour en revenir au #39 j’ai grandement apprécié la dynamique entre Cold et Wonder-Woman, ce binôme fonctionne bien et promet des dialogues savoureux. La dernière page aussi n’était pas désagréable, nous assistons à un retour probablement à la hauteur des évènements à venir. J’aurais quand même préféré une histoire focalisée sur les personnages que l’on voit moins, comme Flash et Aquaman. Il n’y a sinon rien de particulièrement mémorable, hormis qu’avec le pouvoir de l’amitié tout est possible, et que les vrais méchants n’ont aucun goûts capillairement  parlant.

image

Je ne m’étendrai pas spécialement sur la partie graphique, FABOK assure comme d’habitude. Bon ben voilà, nous allons pouvoir attaquer le prélude de la très attendue Darkseid War, donc te foire pas Geoff, t’es attendu au tournant…

Spectra

image

L’avis de Wally

Bon,il faut bien avouer qu’on s’est bien fait niquer la gueule avec ce nouvel arc.
Si tout commencait bien,malgres un concept assez classique,on s’est vite retrouvé à lire un truc ultra pompeux décompressé un maximum.Cet arc aurait tres bien pu etre publié sur deux numeros au lieu de tirer autant
sur la corde.Apres avoir vu les Zombies tout defoncer,dégageant un sentiment d’invulnerabilité,il suffira d’une petite bifle d’un des principaux personnages pour tout arranger.Alors certes les dernieres pages sont intéressantes dans ce qu’elle teasent pour la suite,mais ce n’est pas non plus la revolution de l’industire.Le seul truc qui ratrape un peu l’histoire,reste le dessinateur Jason Fabok mais ce n’est clairement pas suffisant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s