Speed Review V.O. Convergence 0 (Sans Spoilers)

image

Sur l’air de Terminator: pa pam pam pa pam, pa pam pam pa pam!!!! Et c’est parti pour Convergence, l’event qui mettra à l’honneur les histoires les plus marquantes de D.C. comics grâce à une série principale et une multitude de tie-in qui permettra aux plus nostalgiques d’entre nous de revoir nos héros pré New 52.

image

Certes l’évènement démarrera la semaine prochaine, mais D.C. nous gratifie d’un langoureux préliminaire sur lequel il serait dommage de ne pas s’attarder… Nous retrouvons donc notre bon ami Sup’ perdu dans le multivers, et si vous avez lu l’arc Doomed vous en saurez certainement plus que moi. Face à notre Man of Steel favori nous contemplons l’imposant Brainiac, collectionneur devant l’éternel. Nous suivrons les pérégrinations de Clark pour rentrer chez lui, dans un monde étrange peuplé d’itérations de Brainiac qui dévoileront le plan de leur maître.

image

Je reconnais volontiers avoir été assez perdu tout au long de l’histoire, ce qui en soit n’était finalement pas désagréable puisque j’ai eu l’agréable sensation d’être aussi désorienté que Superman. Le récit est assez anxiogène, la narration froide et presque suffocante. Nous accueillons d’ailleurs pour l’occasion le p’tit nouveau Jeff King, ici épaulé par un nom plus familier en la personne de Dan Jurgens. King a un style plutôt appréciable, une écriture mature, sombre, qui laisse présager des évènements inquiétants pour l’avenir. L’auteur est concis, méthodique, et ne verse en aucun cas dans la logorrhée, ouf première inquiétude balayée…

image

Concernant la partie graphique nous avons droit à un Van Sciver en grande forme, vous n’aurez qu’à voir la terrifiante majesté de son Brainiac pour vous en convaincre. La colorisation de Maiolo est sublime, mes yeux vomissent encore des arc-en-ciels lorsque je les pose sur les fonds cosmiques et déserts du numéro. Les cases sont savamment organisées, renforçant même parfois le sentiment de confusion que traverse le héros. Si vous voulez un défaut dans le dessin, je serais tenté d’évoquer la barbe de Clark qui disparaît à certains moments, mais c’est vraiment pour pinailler comme on dit.

image

Entre la peur d’avoir un event pour faire passer le déménagement de D.C., celle de faire un truc juste pour concurrencer Secret Wars et faire plaisir aux passéistes ou encore les propos de Dan Didio, je confesse avoir quelques appréhensions sur ce Convergence.Néanmoins par d’indéniables qualités narratives et un dessin frôlant parfois le somptueux, cette introduction a su me donner envie de revenir la semaine prochaine… pa pam pam pa pam, pa pam pam pa pam!!!!

Spectra

image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s