Speed Review Series T.V. (Semaine du 02/05/16)

image

Gotham – Saison 2, Épisode 19, Azrael
(Avec Spoilers)

Azrael arrive à Gotham pour manger tous les petits Schtroumpfs !

Gotham est bien la meilleure série de l’univers DC cette année. De semaine en semaine, le show propose des épisodes toujours plus intéressants, introduisant des personnages plus ou moins connus du Bat-verse mais en n’oubliant pas sa problématique principale, celle d’aller de plus en plus vers la construction du Batman. Et cet épisode répond bien à cet enjeu.
Présentée lors de l’épisode précédent, la « résurrection » de Theo Galavan est davantage explorée cette semaine. Strange réussit à lui faire croire qu’il est un chevalier médiéval, Azrael, qui renaît pour accomplir la mission attribuée par l’ordre de Saint-Dumas. Cette mission est simple : tuer Jim Gordon, qui a confondu Hugo Strange. Gordon sait que Strange est le Philosophe et ce dernier comprend ce que Jim Gordon sait à propos de Pinewood notamment.
Cet épisode se concentre donc sur la réapparition en ville de Theo Galavan, qui commet meurtre sur meurtre pour s’approcher de Gordon. On a droit à une séquence intéressante au commissariat, Azrael tuant chacun des policiers « protégeant » Jim Gordon. Une séquence intéressante parce qu’elle est très sombre, à l’image de la série, mais aussi parce qu’elle est relativement bien menée et rythmée autour d’un personnage prêt à tuer de sang-froid pour atteindre sa cible. En fin d’épisode, après cette scène au commissariat, Azrael parvient à s’enfuir mais l’on sent bien qu’il ne lâchera pas sa cible. L’épisode suivant devrait encore être consacré à l’affrontement entre lui et Gordon.

image

De son côté, Nygma essaie de se rapprocher de Strange. Il dirige la cellule dans laquelle les prisonniers prennent leurs repas et montre une réelle habileté, déjà remarquée chez lui auparavant, à manipuler les personnes autour de lui. Il parvient à découvrir les fondations de l’asile d’Arkham, où Strange s’occupe de ses « patients » et où il est parvenu à faire revivre Theo Galavan.
L’épisode est intéressant, comme je le disais auparavant, pour ce qu’il construit autour du personnage d’Azrael mais aussi autour de Bruce Wayne. Au moment de la première attaque d’Azrael contre Gordon, Bruce est présent et assiste à la scène, observant Azrael grimper aisément à l’intérieur du bâtiment dans lequel ils se trouvent. Azrael y montre de grandes capacités physiques et se montre finalement sans peurs. La façon dont le personnage interprété par David Mazouz regarde Azrael semble montrer les premières réflexions autour de sa future condition de « super-héros ». De ce regard, Bruce semble se dire : « Je veux faire la même chose et lutter contre le mal qui ronge Gotham ». Il faut également ajouter les réflexions de Bruce autour de la lutte contre le crime qui parcourent non seulement l’épisode mais aussi l’ensemble de la deuxième saison de la série.

image

On observe également un Hugo Strange particulièrement méticuleux dans son travail de construction d’Azrael et de son identité. En recréant Azrael, en prenant les risques que l’épisode montre bien (entrer dans la pièce où Azrael a tué tous les scientifiques sans protection par exemple), Strange montre une sorte de folie pleinement maîtrisé, un psychopathe en pleine possession de ses moyens et qui parvient à ne jamais perdre la raison. Dans l’ensemble, avec Nygma et le Pingouin, Strange est un des personnages les mieux exploités du côté des vilains, et l’on s’attend à ce que cela perdure encore jusqu’à la fin de la saison.

image

Flash – Saison 2, Épisode 20, Rupture
(Avec Spoilers)

 » On n’avait pas trop d’idées pour le titre de l’épisode alors on lui a donné le nom du vilain « 

Flash est de retour cette semaine et reprend l’intrigue où nous l’avions laissée la semaine dernière : Barry va-t-il retrouver ses pouvoirs à l’aide de Wells ?
Dans cet épisode numéro 20, Barry affronte ses propres interrogations et celles de ses différents mentors. Cisco trouve un moyen de remettre Flash en selle grâce à des projections holographiques de façon à perturber les vilains, mais ce subterfuge ne permettra pas de vaincre Zoom. Les questionnements de Barry portent donc principalement sur le risque à prendre ou non de se soumettre à une nouvelle explosion d’un accélérateur de particules créé par Wells. Aidé par son père biologique, qui montre son profond désaccord avec cette idée, mais aussi par Wells qui l’encourage à prendre ce risque, Barry est tiraillé et n’est en aucun cas aidé par Joe, qui ne sait que dire à son fils adoptif.

image

Dans le même temps, Zoom est de retour sur Terre-1 et se prépare à éliminer les policiers de Central City quand Caitlin l’en empêche. Hunter Zolomon envoie tout de même un de ses sbires à la rencontre de Cisco. Ce dernier a réussi à « vibrer » et voit son frère dans une vision : lors d’une rencontre entre les deux frères, Cisco et Dante sont attaqués par un vilain qui n’est autre que le Dante de Terre-2, celui que Cisco a « vu ». Ce Dante, au service de Zoom, porte le nom de Rupture et est armé d’une faux qu’il utilise entre autres pour projeter de l’énergie. Rupture est envoyé ensuite à Jitters, où sont réunis les policiers. La Team Flash est toutefois prévenue par Caitlin, prisonnière de Zoom au commissariat mais qui réussit à utiliser un téléphone portable. Nos héros parviennent à tendre un piège à Rupture mais Zoom se rend compte de la « trahison » de Caitlin et se rend lui même à Jitters pour tuer presque tous les policiers sur place, sauf Singh, Joe et Barry.

image

En fin d’épisode, mesurant son impuissance face à Zoom, Barry décide de prendre le risque de l’accélérateur de particules. Mis au courant des sentiments que Iris éprouve à son égard, Barry fait donc le choix de retrouver ses pouvoirs. En recréant toutes les conditions présentes lors de l’acquisition de ses pouvoirs (produits chimiques, éclairs et bien évidemment explosion de l’accélérateur), Wells pense réussir à redonner à Barry ses pouvoirs. Zoom observe la scène de loin et comprend ce que Wells essaie de faire. Cette tentative semble toutefois ratée : l’explosion a eu lieu mais Barry a disparu…
Un épisode plutôt intéressant cette semaine, reposant sur un adversaire assez charismatique quoique trop facilement arrêté par la Team Flash. Je passerai rapidement sur la scène entre Barry et Iris où cette dernière lui révèle qu’ils sont peut-être faits pour être ensemble, au final. Bien évidemment, cette scène joue un rôle important dans la décision de Barry, qui doit être capable de protéger Iris, et il ne peut le faire qu’en étant Flash.
L’épisode est aussi intéressant encore sur la psychologie du personnage que les scénaristes ont essayé de développer, ou du moins d’approfondir. Ce n’est pas encore très bien mené, et même si les interrogations de Barry ont au moins le mérite d’exister, elles tournent rapidement en rond.

image

La fin de l’épisode lance un goût amer cependant. On ne s’attend pas forcément à la
« disparition » de Barry, et en ce sens, l’épisode est assez réussi. Le cliffhanger de fin est bien amené, de même que l’épisode aborde aussi le cas de Jesse et Wally en les montrant frappés par l’explosion mal contenue de l’accélérateur de particules. Des théories circulent déjà chez les fans qui voudraient voir, comme dans les comics, un Barry intégré dans la Speed Force et guidant de ce fait Wally et Jesse. Ce ne devrait pas être le cas : Barry est le personnage principal de la série, et cette série n’a pour l’instant duré que 2 saisons. Il me semble que c’est trop tôt pour faire mourir le personnage « principal » et faire de Wally le nouveau Flash. En revanche, on peut facilement imaginer que Barry devienne une sorte de mentor pour Jesse et Wally. Reste à savoir si Barry en a les épaules : même s’il a « évolué » depuis 2 saisons, il n’en reste pas moins un personnage encore un peu irréfléchi..

image

Arrow – Saison 4, Épisode 20, Genesis
(Avec Spoilers)

Le premier qui fait une blague musicale se prend une flèche.

Arrow ne fait pas dans la dentelle cette semaine. Résumé rapide : Laurel est morte, Diggle est troublé, Oliver aussi mais comme d’habitude il ne le montre pas trop, Théa est partie en week- end avec Alex et Felicity ne sert pas à grand chose.
Dans cet épisode, la Team Arrow fait un break : Théa est donc en week-end, tandis que Oliver part à la recherche de quelqu’un capable de l’aider à contrer la magie de Damian Darhk. Avec Felicity, il s’envole vers Hub City où il rencontre, dans un casino plus ou moins légal, Esrin Fortuna, shaman conseillée par John Constantine. Esrin Fortuna se « propose » d’enseigner à Oliver comment contrer Darhk. Elle raconte l’origine du pouvoir de Darhk : ce pouvoir, comme nous l’avions déjà compris, vient des meurtres commis par Darhk. Pour le contrer, il faut qu’Oliver puise dans ses pensées positives et affronte donc les ténèbres de Darhk. Après une première réussite, Oliver échoue quand Esrin Fortuna l’attaque avec une magie proche de celle employée par Darhk. De son côté, Diggle est piégé par son frère, Andy. Il est fait prisonnier par Andy qui doit le livrer à Darhk. Mais Diggle parvient à s’enfuir… un peu trop facilement néanmoins. Andy s’est en fait laissé faire et a placé un traqueur sur John, ce qui permet à Darhk de s’en prendre directement à John et Lyla, mais aussi à Sara. La directrice de l’Argus se déplace dans un camion supposé être inviolable mais Darhk parvient à y pénétrer. John s’enfuit quant à lui avec Sara, qu’il remet à Felicity (tout juste revenue de Hub City, c’est pratique). À ce moment, John poursuit son frère et le tue
« involontairement » quand Andy tente de prendre son arme. Oliver fait quant à lui face à Darhk qui utilise ses pouvoirs pour lui ôter la vie. Oliver parvient à lui résister et à le repousser.

image

Du côté des vilains, Darhk prend les choses en main et lance son programme, Genesis, dans lequel Théa est en fait enfermée : elle se rend compte que le week-end en amoureux est compromis par tout ce qui l’entoure. Elle n’est pas en week-end avec Alex mais bien enfermée par Darhk dans un dôme où poussent des plantes bien étranges que nous avions déjà vues lors des épisodes précédents…
Notre épisode hebdomadaire de Arrow tourne rapidement à la démonstration de force de la part de Darhk, qui s’en prend encore une fois directement à la Team Arrow et notamment à John et Théa. On apprécie encore une fois le génie maléfique de Darhk, même si les méthodes qu’il emploie ont déjà été explorées en profondeur pendant toute la saison.
L’épisode est enfin rythmé. Selon moi on tient l’épisode le plus rythmé de la saison. Sauf que l’on arrive au 20è épisode et qu’il aurait été peut-être intéressant de ne pas accélérer le rythme à ce moment mais bien avant. Le focus sur le personnage de John Diggle, entamé lors du dernier épisode et poursuivi cette semaine, montre bien une facette du personnage que l’on avait pourtant souvent vue chez Oliver lors des saisons précédentes. En effet, la violence et l’impétuosité dont il fait preuve sont plutôt des caractéristiques de l’archer que celles de Diggle, néanmoins on apprécie de voir ce personnage être traité comme un vrai personnage central. Évidemment, il sert l’intrigue de la saison dans ses relations avec son frère Andy, mais je trouve qu’il est assez bien traité et plus particulièrement dans les deux derniers épisodes.

image

Un deuxième thème intéressant (ou pas, justement) dans cet épisode est le retour à une relation Felicity-Oliver qui, si elle n’est pas encore officielle, pourrait arriver assez vite. On retrouve, dans leurs scènes communes, la complicité qui les unissait et cela pourrait indiquer un retour au Olicity dans les semaines à venir, ou l’année prochaine.
On appréciera enfin la référence à John Constantine et un Oliver qui apprend la magie, même si cela ne fait pas partie de ses attributions originelles. Néanmoins, on se doute que l’utilisation de la magie se limitera à la résolution de l’intrigue avec Darhk et ne se prolongera pas l’année prochaine. Du moins l’espère-t-on…

@M_D_M_L

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s