Speed Review Series T.V. (Semaine du 16/05/16)

image

Gotham – Saison 2, Épisode 21, A Legion of Horribles. (Avec Spoilers)

« Les cimetières sont les vestiaires de la résurrection », dixit André Frossart (Eh oui.)

Il ne croyait pas si bien dire avec ce nouvel épisode de Gotham. Avant-dernier épisode de Gotham cette semaine. L’intrigue autour de Hugo Strange s’accélère mais sans laisser voir pour autant comment cela pourrait se terminer..

image

L’épisode reprend dans la foulée du précédent. Selina est enfermée à Arkham avec son amie Brigit, devenue Firefly et armée d’un lance-flammes par Strange. Bruce veut intervenir pour la sauver. Pour cela, il est aidé de Jim Gordon et Lucius Fox, qui établissent un plan pour entrer dans l’asile d’Arkham. Ce plan consiste à demander une visite de l’asile : la fondation Wayne donne de l’argent à l’asile et Bruce veut voir ce qui est fait avec l’argent de la fondation. Accompagné de Fox, qui cherche un indice sur un éventuel sous-sol où Strange cacherait ses affreuses créations, Bruce rencontre « le Philosophe ». Le trio Fox – Bruce – Gordon ne sait pas qu’il fonce tête baissée dans le piège tendu par Strange. Ils sont tous les trois arrêtés et enfermés par leur ennemi. Tandis que Gordon fait la rencontre de Basil, un méchant ressuscité par Strange et qui prend son apparence grâce aux manipulations scientifiques de Strange, Fox et Bruce se retrouvent ensemble dans une pièce où ils risquent d’être empoisonnés par notre ami Nygma, « embauché » par Hugo Strange pour les faire parler.
D’un autre côté, Bullock assume ses responsabilités de chef de la police par interim, et notamment les corvées devant la presse pour expliquer ce qu’il s’est passé avec Azrael. La question de l’identité réelle d’Azrael se pose inévitablement. La « résurrection » de Galavan n’est pas la seule réussie par Strange : Fish Mooney est de retour dans cet épisode. Strange a réussi à la ressusciter mais, sans comprendre encore pourquoi, il parvient à lui faire retrouver la mémoire en lui donnant un pouvoir supplémentaire. Une scène montre que Fish Mooney est dotée du pouvoir de
« convaincre » ceux qu’elle touche, ce qui devrait s’avérer particulièrement utile pour la fin de saison et la saison prochaine…

image

Cet épisode est assez intéressant pour ce qu’il révèle sur Hugo Strange. Si l’on pensait qu’il était derrière le meurtre des Wayne, cela pourrait bien s’avérer faux. En effet, on découvre ici qu’il travaille pour une corporation bien mystérieuse. Corporation, à mon avis au moins, parce que l’on découvre une personne derrière un « loup » (ou serait-ce un hibou ? Tu l’as ?) qui donne des ordres à Strange. Or, je pense que cette personne mystérieuse n’est pas la seule personne qu’il nous reste à connaître et cette organisation devrait être un antagoniste particulièrement intéressant à observer !
Néanmoins, l’on retrouve ici un Hugo Strange au meilleur de sa forme, qui parvient à piéger nos héros. Son face à face avec Bruce Wayne est un beau moyen de faire les liens avec les comics, dans la mesure où Strange parvient à prendre rapidement l’ascendant sur le jeune homme. On se doute néanmoins que Bruce va trouver un moyen de se sortir de ce mauvais pas. Bon, en même temps, « piéger » le trio Fox – Bruce – Gordon.. Soyons réalistes, le plan pour entrer dans Arkham est vraiment mauvais et sent la lose dès le début.

image

Flash – Saison 2, Épisode 22, Invincible
(Avec Spoilers)

Ca y est, « it’s the final countdown », Zoom a lâché son armée de bad guys/girls sur Central City.

Barry se sent invincible et arrête les vilains un par un, Caitlin revient à Star Labs, encore traumatisée par Zoom.
Petit résumé de l’épisode. Notre ami Barry s’amuse à attraper les vilains de Terre-2 qui se baladent dans Central City (Métahumains ! Attrapez-les tous!). Seulement voilà, Mercury Labs est attaqué et Barry intervient pour sauver le professeur McGee. Une fois sauvée et à l’abri à Star Labs, elle révèle à Flash qu’elle connaît son identité, avant de découvrir que Wells est toujours vivant. Du moins, le pense-t-elle, avant d’apprendre qu’il existe plusieurs Terres.
La Team Flash doit faire face au méta qui s’en est pris à Mercury Labs et découvre qu’il ne s’agit de nul autre que de Laurel Lance ! Eh oui, Laurel Lance est à Central City !

image

Et là, toi, derrière ton ordinateur, qui a regardé attentivement Arrow et lu mes reviews, tu te dis : « Mais enfin ! Le petit oiseau (pas celui de Twitter, réveille toi) est mort ! ». Effectivement, Laurel Lance est morte, vive Laurel Lance de Terre-2. Avouons tout de suite qu’elle est beaucoup plus badass sur Terre-2 que sur Terre-1 ! Bref, Laurel Lance de Terre-2 a.k.a Black Siren est l’antagoniste principale de cet épisode. Elle fait face à Cisco et Caitlin, déguisés pour le coup en Reverb et Killer Frost pour faire croire qu’ils viennent de Terre-2, mais qui ne parviennent pas à tromper Laurel. Ce n’est qu’à l’aide d’une onde canalisée par Barry autour de Central City que la Team parvient à stopper les vilains de Terre-2 en s’attaquant à leur propre fréquence d’ondes. Cela permet à Barry de « cueillir » les vilains assommés par la machine créée par Star Labs. Néanmoins, Wells et Jesse sont touchés et Wells se sacrifie pour que sa fille ne soit pas trop affectée par les ondes produites par la machine.

image

J’en termine avec Zoom. Je ne spoilerai pas la fin de l’épisode, mais j’en parlerai surement dans la prochaine review, parce que cela aura nécessairement une incidence sur la fin de saison. Néanmoins, et c’est la transition vers mon avis sur l’épisode, Zoom devient vraiment, ici, l’exact opposé et en même temps le même personnage que Barry.
L’une des phrases marquantes de cet épisode est prononcée par Zoom lorsqu’il dit à Barry : « Toi et moi sommes exactement les mêmes ». En effet, on pourrait le penser. C’est d’ailleurs l’argument de toutes les nemesis de Flash : « Nous sommes identiques mais j’ai pris un chemin opposé au tien ». C’est l’exemple de Reverse-Flash par exemple, qui veut être Barry mais qui, dans ses actes, devient exactement son opposé. Le schéma semble identique pour Zoom et Barry et cela se confirme dans la fin de l’épisode, avec l’événement qui achève la ressemblance entre les deux personnages.
J’en profite également pour revenir sur Laurel. Évidemment, une fois enfermée à Star Labs, il y a très peu de chances de la revoir un jour. Deux points toutefois : dans Legends of Tomorrow, et saute le paragraphe si tu n’as pas vu la fin de la saison 1, … C’est bon ? Ok, dans LoT, Sara apprend que Laurel est morte de la bouche de son père. Je ne sais pas comment elle pourrait réagir face à cette Laurel de Terre-2 qui est complètement opposée à celle de Terre-1. Deuxième chose, le personnage n’est pas super bien traité dans l’épisode mais on aborde toutefois un personnage qui a un certain charisme et qui pourrait apporter un vent de fraîcheur sur la série. Le côté badass que j’ai évoqué est surement ce qui donne l’impression de ce vent de fraîcheur, mais on apprécie de voir Katie Cassidy dans un autre rôle, de même que j’avais aimé Killer Frost, par exemple.

image

Enfin, dernier élément, que je n’ai pas mentionné auparavant, le rôle de Wally. Justicier en herbe, notre ami Wally se décide à sauver Flash dans un affrontement avec Black Siren avant … de découvrir que Barry est Flash. La fin de l’épisode, avec le retour de Zoom, permet cette découverte. On attend de voir comment cela va se passer, mais il est évident que les relations de Wally avec la famille West pourraient en pâtir, même si on voit difficilement Wally s’opposer frontalement et dans la longueur à son père, sa sœur et Barry.
En conclusion, un épisode qui tease parfaitement la fin de la saison. C’est le moment pour toi, lecteur, de faire tes pronostics. Comment interpréter la vision de Cisco à la fin de l’épisode ? Il est temps, en fin de review, de l’évoquer. Terre-2 serait en train de se détruire, de se séparer en deux,ce qui pourrait amener un tout nouvel élément dans la vie de nos personnages. Pas mal de rumeurs circulent sur des sites dont la fiabilité n’est pas l’objectif principal, s’appuyant notamment sur le fait que Supergirl arrive sur la CW et qu’un crossover Flash/Arrow/Supergirl/LoT a été annoncé. Je ne sais pas trop quoi en penser et j’avoue que je ne préfère pas me spoiler ou imaginer trop de trucs pour être déçu, mais j’ai hâte de découvrir cette fin de saison !

image

Arrow – Saison 4, Épisode 22, Lost in the Flood (Avec Spoilers)

Oh le titre en référence à Bruce SpringsTEEN TITANS. (Tu l’as?)

Le résumé sera bref et synthétique (n’y crois pas trop). L’épisode de cette semaine fait directement suite aux événements tragiques du dernier épisode, avec le lâcher de bombe de Darhk, l’attaque de Lonnie Machin sur Alex et la découverte par Oliver et Diggle de la cachette de Darhk, cachette dont ils sortent dès le début de l’épisode.

image

Deux grandes parties pour cet épisode. D’un côté, Felicity, sa mère, son père, pas son frère mais Curtis. De l’autre, Oliver, John, Théa, Merlyn, Machin, notamment.
Chez les Smoak, Felicity doit faire face à son amour de jeunesse, que nous avons déjà vu dans la série, et qui a été « embauché » par Darhk. À l’aide de son père, elle parvient à contrer les attaques informatiques venues de Darhk. Noah et Felicity semblent renouer des liens familiaux assez forts, sous les yeux de Donna et Curtis. Donna force toutefois Noah à partir à la fin de l’épisode, pour des raisons que je vous épargne.
Chez Oliver, qui a trouvé l’arche de Darhk, cachée sous Star City, il faut sauver Théa, qui a été arrêtée par son père. Oliver fait la rencontre d’une famille qui lui apprend qu’ils ne sont pas drogués et qu’ils sont venus de leur plein gré, par croyance dans les idéaux de Darhk. Oliver comprend alors qu’il ne représente pas un symbole d’espoir quand il est armé de son arc et de ses flèches, alors que c’est bien d’espoir que les gens ont besoin (deux minutes ici : vous vous souvenez de Supergirl, de « les gens n’ont plus d’espoir, je vais faire un discours » ? Vous le voyez venir ce discours d’espoir la semaine prochaine?). Oliver retrouve Théa, droguée par Merlyn et doit affronter sa sœur avant que celle-ci ne se rende compte qu’elle agit sous l’influence de la drogue.

image

La Team doit cependant faire équipe avec Merlyn pour évacuer l’Arche (tiens c’est vrai que je ne me suis pas arrêté sur l’ensemble des symboles chrétiens dans cette saison, mais l’Arche à partir de laquelle tout sera reconstruit en est un), menacée par Lonnie Machin qui a pris en otage Ruvé Adams, femme de Damian, et leur fille. Oliver, John et Théa parviennent à sauver la fille de Darhk mais pas Ruvé. Darhk apprend la mort de Ruvé et la disparition de sa fille, et décide de se venger sur la famille Smoak. Dans un subtil cliffhanger de fin, laissant un suspens insoutenable, Darhk se rend à l’appartement occupé par Felicity…
Ok. Je crois que la première séquence de l’épisode nous prend pour des cons. On se retrouve donc dans la cachette de Darhk. Les flèches d’Oliver et les balles de John ne font aucun effet à Damian. Et on se dit que c’est le moment pour Darhk de tuer nos deux héros ou au moins de les empêcher de nuire. Et bah non ! Il se barre et les laisse à terre. Mais pourquoi ? Mais retiens les prisonniers, tu sais bien qu’ils vont continuer à te faire chier. Non, tu joues au vilain mais un peu gentil quand même qui laisse Oliver et John partir. C’est pas sérieux !

image

Et puis. Merlyn. Vraiment ? Je veux bien qu’il ait perdu une main, qu’Oliver ait pris l’ascendant sur lui. OK. Mais non, ce n’est pas possible. Tu ne peux pas prendre l’initiative de monter Théa contre son frère pour mieux abandonner l’idée deux minutes plus tard. Que les scénaristes aillent au bout, qu’on ait un vrai affrontement entre Merlyn et Oliver, que Merlyn meure et hop. Depuis un moment on les sent embêtés avec lui, autant le tuer. Et ce ne serait pas forcément la meilleure idée parce que Merlyn a le potentiel (je l’ai déjà dit la semaine dernière) pour être le méchant de la prochaine saison. Mais non. Bref.
C’est quand même triste que ton méchant le plus charismatique passe au dernier plan. Je me répète encore. Mais Anarky serait vraiment un méchant badass (c’est le mot de cette review). Je m’explique. On nous a vendu un Darhk relativement impulsif, capable d’agir sur un coup de tête mais qui faisait de sa rationalité sa force. Exemple : il promet de tuer Laurel si Quentin Lance n’obéit pas, il le fait. Son alliance de fortune avec les vilains de la prison trouve ensuite son utilité. Globalement, Darhk est un personnage rationnel. Mais Anarky lui porte bien son nom. Et dans une ville qui semble de plus en plus sombrer dans le chaos, voilà une idée qu’elle serait bonne. Donnons les clés de la saison 5 à l’irrationalité. Donnons à Anarky la place qu’il mérite. Dans un Star City qui peine à se relever du passage de Darhk et Ruvé Adams, Lonnie aurait tout le loisir d’agir pour entretenir le désordre le plus complet..

image

Bon sinon, l’épisode s’attarde beaucoup (trop?) sur les relations père-fille, comme le précédent, entre Noah et Felicity ou entre Merlyn et Théa. Mais c’est tellement récurrent qu’il n’y a plus grand chose à en dire.
Enfin, les flashbacks. Taiana est sous le contrôle de l’idole et perd la tête. Elle fait référence à son petit village russe, dirigé d’une main de fer par un certain Kovar et dont elle veut se venger. Évidemment, les rumeurs veulent que les flashbacks d’Oliver se déroulent en Russie pour la saison 5, afin d’expliquer pourquoi Oliver parle russe. Ce serait l’occasion de rencontrer ce fameux Kovar, et de découvrir un nouveau personnage de l’univers DC..

@M_D_M_L

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s