Speed Reviews Series T.V. (Semaine du 17/10/2016)

Impression

 

Wowowo ami lecteur. Une fois de plus, me revoici pour résumer et donner mon avis sur les épisodes de Flash et Arrow qui ont été diffusés cette semaine. Avec un peu de chance, tu pourras lire cette review avant l’épisode 4 de Flash ! Exploit ! En plus, cette semaine, j’en ai des choses à dire, et notamment sur Flash. Sinon, comme d’habitude : j’évite les spoils au maximum dans mon résumé de l’épisode.

Flash – Saison 3, Épisode 3 – Magenta

Tout petit résumé de l’épisode de la semaine : notre ami Barry doit encore affronter un ennemi envoyé par Alchemy. Il s’agit de … MAGENTA (Fallait juste lire le titre de l’épisode). Magenta dispose d’une force psychique surhumaine, qui lui donne la capacité de tordre les lampadaires et de les envoyer sur son père adoptif, ou encore de soulever un bateau avec la simple force mentale, mais en mettant quand même ses mains devant elle, pour faire style de « Eh t’as vu, je porte le bateau à distance avec mes mains. » Keep calm, tu vas te faire dérouiller en deux minutespar Flash.Et effectivement, Magenta, qui est en fait la seconde personnalité d’une adolescente baladée de foyer en foyer, se fait rétamer à la fin de l’épisode par Flash, assisté pour le coup d’un autre speedster. Oui, j’ai dit que j’évitais le spoil. Mais, lecteur, tu en conviendras avec moi : ce n’est pas du spoil de dire que Flash gagne à la fin. Ca fait juste plus de 2 ans que c’est comme ça. Résumé de l’épisode type de Flash :

– OULOULOU un méchant apparaît

– Barry se prend deux ou trois tartes dans la tronche (attention, Barry n’est pas réellement en danger, jamais)

– Cisco et Caitlin font leurs trucs scientifiques OU (variante, attention) Iris et Joe interviennent « Barry, on t’aime, tu vas gagner »

– Barry affronte à nouveau l’ennemi

– Barry gagne et se félicite d’avoir su surpasser ses peurs pour sauver le monde

– Barry rentre chez lui, bouffe une pizza, monte dans sa chambre et joue avec un mouchoir en pensant à Iris

Non, en réalité, la vraie intrigue de l’épisode vient de l’autre speedster qui aide Barry : il s’agit d’un personnage frappé dans un épisode de la saison 2 par de la matière noire et qui est de sexe féminin. Autre indice, dans son nom, on retrouve le mot « rapide » en anglais, qui, coïncidence, est aussi le nom d’une chaîne de restauration rapide française dégueulasse (on sait déjà que le blog ne sera pas sponsorisé par Quick…)
Mon avis sur l’épisode. Alors oui, tu te dis en lisant mon résumé : « Il se fait pas chier, on a rien compris à ce qu’il s’est passé dans l’épisode ». Oui. Effectivement, il ne s’est rien passé. Barry a arrêté un méchant et a tenté deux rendez-vous ratés avec Iris. D’ailleurs, ça se voit qu’on nous prend pour des débiles : le schéma Olicity de Arrow commence à s’appliquer à Flash. Ça ne marche plus dans Arrow ? Bim, on bascule la niaiserie du love interest dans Flash. Ce qui, honnêtement, commence sérieusement à me gonfler. Le personnage de Iris devient détestable et la relation qu’elle et Barry entretiennent est vraiment nulle, inintéressante au possible et inutile pour la série.Dans le même temps, l’intrigue avec Wally semble être intéressante, même si, encore une fois, on sent que l’adversaire numéro 1 de Barry va se révéler être un membre de la team. Après le faux Harrison Wells et Jay Garrick, un autre membre de la Team, en l’occurrence Wally West, pourrait être un speedster et affronter Barry. Schéma déjà trop, trop classique et trop ennuyeux. C’est une de mes craintes.

Les points positifs sont en fait ceux qui ne concernent pas directement l’intrigue de l’épisode,mais plutôt l’intrigue de la série. Tom Felton, en Julian Albert, est un acteur très crédible, qui apporte beaucoup à cette saison 3. On appréciera également l’intrigue qui tourne autour de Caitlin et des transformations que le personnage subit. J’en profite pour vous faire part de cette observation géniale trouvée dans les commentaires d’un site putaclic : « Il faut que Barry et Caitlin sortent ensemble, ça ferait un nouveau Flash avec des éclairs de glace, des éclairs bleus qui glacent tout ». Je vous laisse méditer cette phrase, qui entrera en fin d’année dans le Larousse, pour définir le mot « Enfer ».

Arrow – Saison 5, Épisode 3 – A matter of trust

Boum, encore un épisode assez rythmé de Arrow, toujours centré sur le recrutement, la formation et l’intégration des nouveaux équipiers de l’Archer dans sa lutte contre le crime à Star City. Dans l’épisode de la semaine, notre Team Arrow doit faire face à un méchant dealer de drogue : une nouvelle drogue, le Stardust, s’impose dans la ville. Oliver veut éliminer ce nouveau produit de la ville, mais cela ne se passe pas comme prévu : Wild Dog embarque Evelyn Sharp pour surveiller l’usine de production de la drogue, avant de passer à l’acte : il affronte le dealer, qui tombe dans une cuve de produits chimiques, le faisant passer pour mort mais le rendant en fait invincible. Le nouveau vilain tente donc de récupérer ces produits chimiques dans l’usine pour les faire consommer à ses hommes (non, ça ne ressemble pas à la saison 2 avec Slade et le Mirakuru).

Seulement, Oliver (qui s’est bien énervé sur Wild Dog) emmène sa toute nouvelle Team affronter le méchant vilain pas beau : ils détruisent les produits chimiques de l’usine tandis qu’Oliver affronte l’homme invincible. Dans le même temps, Thea apprend qu’il est difficile de faire de la politique et de travailler dans la communication sans y avoir été formée (c’est pour ça qu’il est important d’aller à l’école Thea, mais tu l’aurais su si tu n’avais pas été élevée dans une famille de riches qui ont pour fâcheuse tendance de se mettre en danger à la première occasion) et notre ami Diggle est en prison. Il y retrouve son ami Floyd Lawton, qui « avait tué son frère » avant que celui-ci ne soit retrouvé vivant dans la saison 4. Oui lecteur, Floyd Lawton, celui là même qui avait été tué dans la saison 3. Soit Diggle a encore un traumatisme à cause de la mort de son frère, soit le Stardust est parvenu jusqu’en prison et John en a consommé.Les flashbacks tournent quant à eux sur l’intégration d’Oliver à la Bratva, grâce à l’aide d’Anatoly, mais les deux hommes peinent à trouver un terrain d’entente.

Le résumé de l’épisode est assez long et mon avis sera assez court. J’ai bien aimé la façon dont l’intrigue se déroulait autour de la Team Arrow et particulièrement avec les difficultés de Felicity pour travailler avec l’un de ses membres. Un domaine pour lequel elle n’est pas en difficulté est cependant l’amour, puisque les épisodes précédents nous montraient son nouveau petit ami, qui se rapproche lui même du Green Arrow. « TUT TUT TUT » mais oui, mais oui, c’est bien lui : le radar à triangle amoureux. Qui dit nouveau petit ami pour Felicity, dit soucis pour Ollie (rimes riches). Bref, oui, on est repartis dans les intrigues amoureuses, mais de façon assez légère. Pas de grandes discussions sur l’essence même de l’amour pour l’instant.On apprécie ou pas, encore une fois, mais l’épisode mène bon train et finalement les scènes de baston n’occupent pas une grande place à l’écran : elles sont courtes mais rythmées. Dans l’ensemble, on ne voit pas trop le temps passer, et c’est dû à l’enchaînement rapide des séquences. Même s’il y a beaucoup de discussions, elles ne sont pas, pour la plupart, stériles, comme dans les deux dernières saisons, au moins.
Pour la semaine prochaine, et pour conclure, l’épisode devrait se concentrer sur Diggle et la résolution de « l’intrigue » posée en fin d’épisode. Enfin, « intrigue ».. « Oulala, Oliver, s’il te plaît, aide moi à sauver John ! » Gros cliffhanger.
@M_D_M_L

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s